Articles - Tests

Fermer Ampli-Tuners

Fermer Amplificateurs

Fermer Apogee

Fermer Casques

Fermer Conseils

Fermer Câble secteur

Fermer Câbles Modulation

Fermer DAC

Fermer Disques-Musique

Fermer Dématérialisation

Fermer Enceintes

Fermer Fidetech

Fermer Grand système

Fermer Historique

Fermer Lecteurs CD

Fermer Liste amp à tube

Fermer Matériel de rêve

Fermer Optimisation

Fermer Platines vinyles

Fermer Préamplificateurs

Fermer Stereophile

Fermer Systèmes de référence

Fermer Threshold

Fermer Tubes et divers

Fermer Tuners

Technique

Fermer Accessoires

Fermer Connecteurs

Fermer Câble secteur

Fermer Câbles HP

Fermer Câbles Modulation

Fermer Optimiser votre Threshold

Fermer Réparation de votre équipement

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
27 Abonnés
Webmaster - Infos
Threshold - T2 préampli de réference

PREAMPLIFICATEUR THRESHOLD T-2



Edit du 14 octobre 2007: cet article a été suivi d'un article consacré à son upgrade et à son optimisation, qui amène le T2 vers des sommets, et qui peut être lu ici
. Nous vous conseillons cependant de commencer par la lecture de l'article ci-dessous.
 


 

Le préampli THRESHOLD T2 fut construit de 1994 à 1998. Il a été conçu par Michael BLADELIUS (également à l'origine de la majorité des amplificateurs FORTE AUDIO) assisté de 3 ingénieurs: Mike JAMES, Wayne COLBURN et Larry ROEDENBECK.
 

Le T2 est un évènement particulier dans l'histoire de THRESHOLD en ce sens que c'est le 1er appareil d'exception créé par la firme Threshold après le départ de Nelson PASS en 1992, celui de René BESNE ayant eu lieu l'année d'avant (1991). A l'époque, il avait donc été "observé" par les passionnés afin de savoir si le nouveau patron de Threshold, Randy PATTON, était en mesure de continuer à créer des appareils vraiment exceptionnels sans Nelson PASS: la question à ce moment là était présente dans l'esprit de tous les passionnés de belles électroniques à transistors...
 

Pour connaître l'intérieur du T2 ainsi que sa musicalité, la réponse est évidemment "oui", car même s'il est plus complexe (télécommande) que les précédentes créations de la marque et qu'il utilise des composants plutôt taïwanais qu'américains, la musicalité est au rendez-vous, tout comme la qualité de fabrication (exceptionnelle), le tout pour un prix comparable à celui de ses conccurents.

L'histoire a cependant montré que si Threshold avait donc encore les ressources pour produire de belles choses, la firme s'est hélas (pour nous) orienté vers une voie bien différente: celle des produits professionnels.
 

Un banc d'essai détaillé est disponible dans la section "Téléchargements"; vous devez vous enregistrer en tant que membre (c'est évidemment gratuit) pour accéder à la section Téléchargements.


 

Threshold_T2_front.jpg

Le préamplificateur THRESHOLD T2


Le T2 est constitué de 2 chassis: un pour l'alimentation séparée, et un autre pour le préampli proprement dit.

 

L'alimentation du T2:

Elle est imposante et logée dans un coffret métal de 22 cm x 31 cm x 9 cm, et héberge un transformateur de 150W et 70.000µF de capacités de filtrage: bien des amplis de puissance s'en contenteraient !...

Ces 70.000µF sont obtenus à partir de [4 capacités ELNA de 10.000µF/63V/85°C] et de [2 capacités de 15.000µF/35V/85°C chacune]: elles sont bien visibles sur la photo de l'alimentation ouverte (voir plus bas). D'autres petites capacités de filtrage (de valeur plus réduites) sont utilisées, il s'agit de WIMA: elles sont reconnaissables à leur couleur rouge.
Comme sur tout THRESHOLD construit pendant l'heure de gloire de la société, et au moins comme pour tout ampli série SA ou T, cette alimentation est à l'évidence surdimensionnée et soignée: ce niveau de qualité est aujourd'hui très rarement offert sur le matériel neuf actuel, même en très haut de gamme.
THRESHOLD recommande la placer le plus loin possible du chassis principal, évidemment pour limiter au maximum les interférences, mais cette recommandation va de soi.

Le numéro de série du préampli est situé en dessous de l'alimentation et non sur le chassis principal.


 

Threshold_T2_power_supply.jpg

L' alimentation - vue de face

 

T2_power_supplu_internal2_small.jpg

L'alimentation - vue intérieure

 


Le chassis principal du T2.

La qualité de fabrication du T2 est du même calibre que celle des amplis STASIS série SA: c'est-à-dire que le T2 est construit comme un tank ! l'épaisseur de la face avant vous laisse pantois... Ceci pourrait être vu comme superflu, mais au delà d'être une tradition chez THRESHOLD (à cette époque), cela permet aussi d'assurer une plus grande tranquilité aux composants...

Le T2 a 2 entrées XLR symétriques et 2 sorties XLR symétriques, en plus des entrées / sorties classiques au format RCA. Elle sont utilisables simultanément, ce qui permet par exemple d'alimenter un caisson de grave actif sans devoir utiliser d'affreux adaptateurs en "Y" qui détériorent toujours le son même en prenant les très bons "Vampire Y" isolés Teflon. Les préamplis PASS LABORATORIES (nouvelle société de Nelson Pass), disposent eux-aussi de cette caractéristique.


 

Threshold_T2_back.jpg

Le panneau arrière


 

Le T2 n'est pas prévu pour être mis OFF: il a simplement une position "Stand-by" qui permet de garder les composants critiques à température (et croyez-moi, même en stand-by, c'est chaud un T2...). Le seul inconvénient est que ce mode stand-by n'est accessible que depuis la télécommande (pas de bouton sur le T2 lui-même) et oblige donc impérativement à avoir une télécommande en état de marche. Fort heureusement, elles sont elles aussi extrêmement robustes.



 

Threshold_T2_remote.jpg

La télécommande


 

Au centre du T2 se trouve un afficheur LCD de couleur bleue indiquant la source d'entrée commutée et le niveau de gain en dB.
On peut réduire sa luminosité de moitié ou bien l'éteindre complètement.

Comme beaucoup d'autre préamplis d'exception, le T2 n'utilise pas de potentiomètre, mais un atténuateur, entrant pour une part non négligeable dans le coût de fabrication. Pour s'en assurer, il suffit de régler le volume, que ce soit par le bouton volume (à droite en façade) ou par la télécommande: on entend alors le bruit mécanique caractéristique des atténuateurs: un "clic-clic" purement mécanique, le son en sortie restant toujours parfait.


La restitution sonore.

Le préampli THRESHOLD T2 est bien connu dans le monde "underground" de la Hi-Fi, et il fut souvent comparé aux autres préamplis " state of the art " à son époque, particulièrement par la revue américaine "Stereophile", la plus connue de toutes, qui le classa plusieurs années d'affilée dans la catégorie "Class A" de ses "Recommended Components", c'est-à-dire dans la catégorie des meilleurs.

Le THRESHOLD T2 a été longuement comparé (toujours Stereophile entre autres) aux préamplis tenant le haut du pavé, à savoir notamment les MARK LEVINSON N° 38S et MARK LEVINSON N° 380S. Quant à moi, je l'ai comparé aux AUDIO-RESEARCH SP6-B et SP-10, ainsi qu'au PERREAUX SM3.


Les conlusions de Stereophile sont que le T2 est meilleur que le ML 38S, mais moins bon que le ML 380S, en particulier dans le haut du spectre. Me contacter pour plus de détail sur cette comparaison T2 / 38S / 380S.


 

Attention: le préampli THRESHOLD T2 est prévu pour rester sous tension en permanence: il atteint son équilibre sonore après une bonne semaine ! si les comparaisons sont faites avant plusieurs jours, elles ne sont pas représentatives de ses qualités. A savoir : beaucoup de comparatifs sont faits "trop vite" et sans connaître cette caractéristique.

Mes propres comparaisons ont été faites essentiellement avec un ampli THRESHOLD SA 3.9e et des enceintes THIEL.

Comparé à l'AUDIO-RESEARCH SP6-B (retubé récemment, donc rien à craindre de côté là), la comparaison est très dure pour le SP6-B: il est vraiment dépassé car le T2 joue dans la cour des grands, et le SP6-B ne peut pas s'en approcher. Il y a réellement un monde entre les deux, une grosse gifle pour le SP6-B.
Le SP-10 fait un peu mieux, mais est loin derrière aussi: cependant le SP-10 ne fut pas écouté assez longuement pour donner suffisamment de détail.

Comparé au PERREAUX SM3 qui, rappelons le, est meilleur que le SP6-B notamment sur les grandes masses orchestrales, le T2 surprend encore: ce qui surprend pour quelqu'un comme moi qui a eu un PERREAUX SM3 pendant des années, ce n'est pas qu'il soit meilleur, c'est l'ampleur de l'écart et ce sur quoi porte cet écart. J'ai pu comparer le SM3 avec beaucoup de préamplis et je sais donc qu'il est redoutable, mais là, il ne fait pas le poids.

La 1ère chose qui vient à l'esprit quand on les compare est l'élégance du son issu du T2: je me suis surpris à penser "comment le son délivré peut-il être aussi raffiné, aussi "classe" ? c'est vous dire l'ampleur de la surprise. Aucun grain n'est perceptible dans la restitution, ou plutôt l'absence de grain est étonnante au sens propre du terme.

La 2ème chose que j'ai notée, c'est le silence entre les notes, donnant l'impression d'un rapport signal / bruit incroyable. Les notes sont mieux articulées, mieux définies, durent plus longtemps quand il le faut et s'arrête plus vite si besoin. La quantité de détails perçue est très supérieure et le tout est servi avec une dynamique insoupçonnée.

La 3ème chose qui surprend est une qualité bien connue des T2, à savoir leur grave. Il est profond, vivant avec la musique, votre pied se met à suivre le rythme malgré vous, et il est solide comme un rock.

J'ai cherché à savoir si le T2 marchait mieux avec ses connecteurs RCA ou ses connecteurs symétriques XLR. Pour ce faire, je dispose de câbles identiques en RCA et en XLR, avec pour les câbles RCA des terminaisons RCA CARDAS ou les fabuleuses EICHMANN SILVER BULLET.

La conclusion est qu'il très peu sensible: difficile de faire une différence. A ce propos, je ne connais pas l'origine des connecteurs RCA, mais je n'en ai encore jamais vu d'aussi "costauds": même ceux du SA/3.9e font " fragiles " à côté ( ! )...

La conclusion est qu'il y a peut-être un soupçon d'élégance en plus avec les XLR, mais très peu. Les câbles de modulation retenus ont été tous en Argent isolés Téflon, et liaisons symétriques XLR, tant entre la source et le préampli, qu'entre le T2 et l'ampli.


 

Un mot au sujet du cordon secteur:

Le T2 est un préampli "de course" s'il est correctement mis en oeuvre et associé à de non moins excellents maillons: vous pouvez améliorer encore grandement sa reproduction en remplaçant le cordon secteur d'origine par un cordon secteur de haute-qualité. Vous hisserez alors le T2 encore plus haut...


Les points négatifs du T2:

Difficile à dire car je n'ai pas encore pu le comparer à un MARK LEVINSON 380S dans *mon* système, mais pour revenir sur la critique de Stereophile, je n'ai pour ma part aucune arrière pensée concernant son aigu: il est pour moi magnifique, peut-être un peu chaud en étant plus tôt en retrait qu'en avant, mais magnifique et aucunement fatiguant (c'est un point que j'apprécie).

Le seul point criticable côté ergonomie concerne l'absence d'un bouton "stand by" sur le préampli lui même, obligeant à utiliser la télécommande pour ce faire.

 

Nous ne lui donnons pas la mention "State of the art" car les composants utilisés, malgré le prix délirant où il était vendu en France à l'époque (75 kF ... merci l'importateur !...) restent des composants taïwanais alors que l'on aurait pu espérer des composants européens ou américains comme sur les amplis série SA conçus du temps de Nelson PASS.
 

Nous savons également que l'on peut le mener jusqu'au niveau "5 étoiles - State of the art" grâce à l'upgrade que vous pouvez lire ici dans l'article dédié.
 

Il mérite néanmoins ses 5 étoiles grâce à son incroyable musicalité ! (mais la qualité un peu faible des composants utilisés pour le prix de l'époque, ainsi que la complexité du schéma, lui permettent de les avoir de justesse...).

 

TL_5.jpg
 

Article rédigé par Nounours ("Nounours18200" sur le Forum).


Date de création : 01/06/2009 @ 12:01
Dernière modification : 09/11/2014 @ 20:45
Catégorie : Threshold
Page lue 605 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article


Réaction n°2 

par Nounours18200 le 23/08/2010 @ 21:16

Bonjour Perre981,
Pour faciliter les discussions, j'ai répondu à ta question sur notre Forum, ici: http://www.thresholdlovers.com/forum/viewtopic.php?f=20&t=427&p=543 . N'hésites pas y poster tes futurs messages.

Réaction n°1 

par perre981 le 19/08/2010 @ 09:31

Bonjour,,

Je viens de lire avec intérêt votre article concernant le T2.

Je bi-amplifie des Tannoy Canterbury 15+ST200 avec 2 Mac Intosh 240 de 61/62 tr bien restaurés( je n'ai d'ailleurs jamais entendu ces enceintes restituer la musique aussi bien après bon nombre d'essais d'amplis) J'ai le préampli Conrad Jonhson PV12 bien retubé( GE ). J'essaie un préampli ML 10 que j'ai en dépôt d'un ami. Il me semble que c'est mieux car on m'a toujours dit qu'avec les MC 240 il fallait un préampli très " droit " et très transparent. Qu'en pensez-vous pour orienter des recherches en ce sens ? ( ML,Treshold ou autres... )

Cordialement.

Horloge
Pays
Connexion...
 
Liste des membres Membres : 700

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne :
  Anonymes en ligne : 11

Total visites Total visites: 0  

Ip : 54.226.172.30

Calendrier
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

^ Haut ^